Les PUCES!!

Qu 'est ce qu 'une puce ??

La puce est un insecte sans ailes. Le genre qui parasite nos animaux domestiques est dénommé : Ctenocephalides.Le corps de la puce est aplati ce qui lui permet de circuler facilement entre les poils. Elle se déplace également par des bonds considérables grâce à ses membres postérieurs très développés. Elle prend ensuite ses repas en prélevant le sang de son hôte à l 'aide de pièces buccales importantes (la puce adulte se nourrit exclusivement de sang).

Pourquoi lutter contre les puces ??

La puce prélève le sang de l 'animal et donc l 'affaiblit. Chez de très jeunes animaux, l 'infestation peut provoquer une anémie sévère, voire mortelle. - La piqûre de puce est irritante, va générer une démangeaison, elle perturbe la vie de l 'animal qui va se gratter, se secouer. Elle peut même, en cas d 'infestation importante, perturber la vie des propriétaires d 'animaux. 

La piqûre de puce peut provoquer des DAPP (Dermite par Allergie aux Piqûres de Puces). C 'est la salive de puce qui peut provoquer ces réactions allergiques chez les animaux. La puce peut transmettre aussi transmettre des parasites tels que le ténia. L 'animal se contamine simplement en ingérant une puce parasitée. Vous pourrez alors observer dans les selles de votre animal, des anneaux de ténia ayant la forme de "grains de riz".

Le cycle de vie de la puce

Les puces adultes, telles que nous les connaissons, ne représentent que 1 % de la population totale des puces. Les 99 % restant sont disséminés dans l 'environnement sous forme d 'oeufs ou de larves. 36 à 48 heures après avoir prélevé du sang sur l 'animal, la puce femelle commence à pondre. Une seule femelle pond tout au long de sa vie entre 20 et 50 oeufs par jour. L 'oeuf éclôt au bout de 1 à 10 jours pour donner une larve. Cette larve fuit la lumière et la sécheresse, en s 'enfonçant dans l 'épaisseur des moquettes ou dans les fentes de parquet. Après différentes mues, la larve se transforme en puce adulte et attend le moment voulu pour l 'éclosion définitive. La puce peut percevoir la présence d 'un animal, éclore et se fixer sur la peau pour prélever le sang. Dans des conditions favorables (chaleur humidité), le cycle entier peut durer 3 semaines environ. Dans de mauvaises conditions (absence d 'hôte, basses températures), le cycle peut durer jusqu 'à 6 mois.

Comment lutter contre les puces ?

Il faut, dans un premier temps, passer l 'aspirateur dans toute la maison.  Il faut, ensuite, traiter l 'animal. Le traitement choisi doit répondre à plusieurs critères:  Le type d 'animal et son âge, la durée d 'action du produit, la facilité d 'utilisation, la "résistance" à d 'éventuels bains et aux shampooings.

Il ne faut pas oublier de traiter aussi l 'animal parasité contre le ténia avec un produit adapté. Il est important de traiter également l 'environnement pour avoir des résultats satisfaisants, à l 'aide d 'aérosols .

Pour plus de renseignements, n 'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

 

Le Nouveau Variant du Virus de la maladie hémorragique du lapin, le RHDV 2

 

Vous êtes possesseur de lapin(s) de compagnie et vous connaissez sans doute les diverses maladies virales qui peuvent nuire à la santé voire malheureusement tuer vos animaux.

Peut être les faites-vous vacciner contre le virus de la Myxomatose et le Virus de la maladie hémorragique (VHD) ? Ces vaccins ne sont pas obligatoires mais sont les seuls moyens de protéger vos animaux contre ces maladies virales notamment si :
-il a accès à l 'extérieur
-il mange des légumes et du foin
-il vit avec d 'autres animaux porteurs de puces ou tiques (chat, chien)
-il vit dans une région où les moustiques sont présents
-il vit à proximité d 'un plan d 'eau
-il vit à proximité d 'élevages de lapins
En résumé dans presque tous les cas, il est préférable de vacciner votre lapin. La vaccination n’est pas efficace à 100% mais elle offre tout de même une protection de 90-95%.

 

Depuis 2010, un variant du virus de la VHD, le RHDV-2, a été isolé en France puis en Italie en 2011 et en Allemagne en 2013. D’abord cantonné dans le sud ouest de la France, cette affection s’est répandue et touche maintenant notre région. La souche « historique » du VHD, le RHDV -1, que vous connaissez circule encore, elle aussi…

Le vaccin habituel est efficace contre la myxomatose et la virus de la maladie hémorragique « historique » mais ne protège malheureusement pas contre ce nouveau variant.

Une solution existe désormais depuis quelques semaines pour remédier à cela mais nécessitera un protocole vaccinal avec une vaccination contre ce nouveau variant au moins trois semaines après la vaccination classique NOBIVAC Myxo-RHD ®. L’immunité est obtenue en 7 jours et dure un an. Des rappels annuels sont nécessaires comme pour les autres rappels.

Nous restons à votre entière disposition pour plus de renseignements.